Quest-ce que la thérapie EMDR ?

EMDR : Eye movement desensibilization reprocessing (ou thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires)

qui consiste à utiliser le mouvement des yeux pour surmonter un traumatisme.

La thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires consiste à utiliser le mouvement des yeux ( une stimulation rythmique bilatérale : gauche-droite) pour aider les personnes à surmonter un traumatisme ou d’autres expériences de vie pénibles.

L’EMDR est conçu pour briser toutes les associations que vous faites entre certains souvenirs et des symptômes négatifs.

L’EMDR a été initialement développé à la fin des années 1980 par la psychologue Francine Shapiro pour traiter les syndrome de stress post-traumatique (SSPT). L’approche thérapeutique EMDR repose principalement sur des concepts des TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementale).

Principe sous-jacent : la stimulation bilatérale, réduit l’impact émotionnel de la mémoire traumatique.

La thérapie EMDR se concentre directement et de manière spécifique sur la mémoire du souvenir et pour changer la façon dont il est stocké, contrairement à d’autres thérapies qui sont axées sur le changement des émotions, des pensées et des comportements résultant des expériences négatives.

Conçu à l’origine pour traiter le SSPT (Syndrome de Stress Post-Traumatique ), l’EMDR est maintenant utilisé pour traiter une variété de problèmes de santé mentale, notamment :

  • Dépendances
  • Anxiété
  • La douleur chronique
  • Dépression
  • Troubles de l’alimentation
  • Crises de panique
  • Trouble panique
  • Phobies

EMDR peut être utilisée

  • Changer les pensées négatives
  • Diminuer la douleur chronique : la recherche montre que la stimulation bilatérale active la région du cerveau associée à la relaxation et aux sensations confortables.
  • Améliorer l’estime de soi :

L’EMDR est généralement dispensé une à deux fois par semaine pour un total de six à 12 séances par des professionnels formés et qualifiés (www.emdr-france.org / www.emdr-europe.org)

Les 8 ETAPES d’une cure EMDR 

L’enchainement de ces 8 étapes vise à :

  • Surmonter la détresse émotionnelle et les traumatisme
  • Acquérir des compétences pour faire face au stress actuel et futur.

Etape1 : Souvenirs ciblés

Bien entendu vous ferez un état des lieux votre stress actuel, mais cette première phase consiste à explorer votre histoire et vos antécédents, d’évoquer vos souvenirs douloureux, les événements marquants, les expériences fondatrices ou les incidents spécifiques de votre passé afin d’établir une liste de souvenirs ciblés qui seront traités ultérieurement.

Etape2 : Préparation

Votre thérapeute en vous proposera de faire certains exercices mentaux afin d’apprendre des techniques pour gérer le stress et l’anxiété.

Phase N°3 : Évaluation

Avec l’aide de votre thérapeute , vous sélectionnerez l’un des souvenirs ciblés lors de la phase initiale .

Vous allez ensuite être amené à identifier 3 composantes que ce souvenir déclenche chez vous :

  • Une image mentale vivante liée à la mémoire
  • Une croyance négative sur vous-même
  • Émotions et sensations corporelles associées

Il vous sera également demandé d’identifier une croyance positive sur vous-même et dévaluer cette croyance.

Etape4 : Désensibilisation

Pendant que vous vous concentrez sur la mémoire ciblée, votre thérapeute vous guidera à travers un ensemble de stimulations :

  • mouvements oculaires,
  • tapotements tactiles
  • tonalités auditives.

Après chaque série de stimulations, votre thérapeute vous demandera de vider votre esprit et de discuter de toutes les idées, pensées, souvenirs, sentiments ou images qui vous viennent à l’esprit. Si vous ressentez toujours des sensations négatives, elles deviendront le centre de la prochaine série. Ce processus se poursuit jusqu’à ce que le souvenir cible ne vous dérange plus.

Etape 5 : Installation (renforcement de votre croyance positive)

Lorsque vous ne ressentez plus de détresse liée au souvenir cible, votre thérapeute vous demandera de vous concentrer sur votre croyance positive.

Tout en pensant au souvenir ciblé et à la croyance positive, vous serez soumis à d’autres séries de stimulations. L’objectif étant de renforcer ou de changer votre croyance positive selon ce que vous avez défini avec votre thérapeute.

Etape 6 : Scan du corps

Le but de ceci est d’identifier toute détresse résiduelle liée au souvenir ciblé

Si vous ressentez toujours une forme de tension résiduelle, votre thérapeute vous guidera à travers d’autres séries de stimulation jusqu’à ce quelle ait disparu.

Etape 7 : Clôturen de session

Avec votre thérapeute vous évoquerez les actions positives mises en place et la façon de les maintenir au quotidien.

Votre thérapeute peut vous prescrire des « devoirs à faire » entre les séances.

  • Noter vos progrès
  • Utiliser les techniques de relaxation apprises
  • Utiliser des images mentales qui vous permettent de faire progressivement face à vos peurs.
  • Faire appel à des techniques de visualisation pour imaginer un environnement paisible.

Etape 8 : Réévaluation

Chaque nouvelle session commence par une réévaluation. Vous et votre thérapeute discuterez de votre état psychologique actuel et de l’efficacité des techniques de traitement et dauto-relaxation.

Les souvenirs ciblés sont ils réapparus depuis la session précédente ?

Souhaitez vous maintenant travailler sur d’autres souvenirs ciblés que vous avez identifiés lors de la première étape.

Efficacité

Donne des résultats rapides : l’EMDR est classé comme une psychothérapie brève.

Le patient n’est pas obligé de plonger dans le détails de son expérience douloureuse comme on pourrait le faire en thérapie profonde par la parole. Ceci peut être particulièrement utile pour les personnes qui ont du mal à parler de leur traumatisme.

Bien que le parcours de chacun soit différent, 80 à 90 % des personnes rapportent des résultats positifs au cours de leurs trois premières séances.

L’EMDR est considérée comme sûre avec relativement peu d’effets secondaires.

Bien quelle puisse être efficace, cette approche présente certains pièges :

Potentiel de retraumatisation : Si lEMDR nest pas utilisé de manière appropriée, il peut laisser les gens se sentir à nouveau traumatisés.

Nécessite plusieurs séances : cela peut prendre un certain temps avant de voir les effets positifs. Pour certains, cela peut devenir un obstacle financier.

Conscience accrue : vous pourriez ressentir un niveau élevé d’émotion ou de sensation physique qui dure au-delà de votre séance de thérapie. Certaines personnes déclarent avoir fait des rêves désagréables alors quelles commencent à retraiter des événements traumatisants.

Penser à des événements traumatisants peut être pénible, en particulier au début de la thérapie. Travaillez avec votre thérapeute pour trouver des moyens de gérer vos sentiments au fur et à mesure que vous avancez dans la thérapie.

Comment commencer

Pour choisir un thérapeute :

Déterminez vos préférences personnelles. Lorsque vous choisissez un thérapeute, il est important de trouver quelqu’un avec qui vous pensez bien travailler.

Êtes-vous plus à l’aise de travailler avec un thérapeute d’un âge ou d’une identité de genre spécifique ?

Préférez-vous une thérapie en personne ou en ligne?

Cherchez un professionnel qualifié. L’EMDR est une thérapie spécialisée qui nécessite une formation spécifique. Pour trouver un thérapeute EMDR qualifié, pensez à rechercher le site Web de l’Association francaise ou européenne d’EMDR.