Association A PAS DE LOUP

Le rêve-éveillé en psychanalyse

Origines surréalistes…

Le rêve-éveillé en psychanalyse s’origine dans l’œuvre de Robert Desoille. Desoille est un contemporain du surréalisme de l’entre-deux-guerres – Période où Desnos, Breton, Artaud, accordèrent à l’imaginaire et à ses productions.

Desoille eut l’intuition puis la certitude que le rêve éveillé conduit par un thérapeute prudent selon une méthode qu’il construisit peu à peu, pouvait constituer une approche de ce qu’il ne voulait pas nommer l’inconscient.

Ainsi ouvrait-il une nouvelle voie à la psychothérapie, à laquelle s’intéressèrent, des années 1940 à 1950, divers psychanalystes tels que Françoise Dolto, Juliette Favez-Boutonnier ou Charles Baudouin. Bachelard accorda également grand intérêt à ses écrits.

Desoille R. (2000). Le rêve éveillé dirigé. Ces étranges chemins de l’imaginaire. Textes réunis par N. Fabre. Toulouse : Erès, 170 p.

Références : Le rêve-éveillé en psychanalyse ou historique d’une évolution Nicole Fabre

Imaginaire porte de l’inconscient….

Le principe du rêve-éveillé dans le cadre d’une analyse

  • Le patient, allongé en position d’analyse, développe un scénario qui émerge de son imaginaire. Il décrit en même temps qu’il la vie de l’intérieur cette scène qui se déroule dans un espace imaginaire.
  • En même temps qu’il déroule cette scène, le patient verbalise ses sensations, ses affects en présence de son analyste.
Une alliance forte entre patient et thérapeute